L’homme fluidique ou Hyper-Homme chez Paul Otlet

La pensée de Paul Otlet s’avère souvent  complexe à appréhender. Parmi les  pistes peu explorées jusqu’à maintenant  figurent celles qui permettent  de considérer sa  pensée sous le regard rétrospectif du transhumanisme.

Plusieurs passages de ses  écrits, notamment ceux de  Monde (1935),  du Traité de Documentation ou d’autres écrits issus des archives montrent  une volonté d’accéder à une  connaissance quasi illimitée et une  volonté de changer le monde, la  société et probablement l’homme également.

En attendant une prochaine publication sur ces thématiques, voici la vidéo réalisée pour le colloque L’homme augmenté en Europe : rêve et cauchemar de l’entre-deux-guerres qui s’est déroulé à Lille  les 13 et 14 février dernier.


 

Le projet HyperOtlet recrute ! (CDD Chercheur 12 mois) Profil : humanités numériques, histoire de la documentation

Missions

Dans le cadre du projet ANR HyperOtlet, le/la chercheur devra participer à l’élaboration de réalisations scientifiques et expérimentales dans un environnement intellectuel, documentaire et technique collaboratif, évolutif et durable (hyperdocumentation) autour des dispositifs techniques conçus par les membres du projet.

Activités 
  • Recherches documentaires et production de ressources documentaires.
  • Organisation de journées scientifiques et d’un colloque
  • Valorisation des différentes publications et des stratégies de visibilité du projet.
  • Participation aux activités de publication scientifique de l’équipe du projet.
Compétences

Doctorat dans les domaines des sciences de l’information et de la communication, de l’histoire, de l’histoire de l’art avec un intérêt pour les questions de médiation documentaire et archivistique ainsi que pour des questions muséographiques.

Un intérêt manifeste pour les interfaces web et les médiations à produire autour est souhaité.

Capacité à rédiger en anglais.

Contexte de travail

Le travail de recherche s’effectuera dans le cadre du projet ANR: HyperOtlet. Documenter la documentation. Il s’agit d’un projet interdisciplinaire centré sur les apports de Paul Otlet à l’histoire de la documentation dans la première partie du XXe siècle. Ce projet réunit des historiens, des chercheurs en sciences de l’information, des professionnels de l’information, de la muséographie et des archives.

Lieux de travail, en principe, Paris, déplacement en régions

Pour postuler rendez-vous sur : https://emploi.cnrs.fr/Offres/CDD/UMR8097-BERMUL-002/Default.aspx

Lundis numériques de l’INHA – Paul Otlet, un héritier des Lumières au tournant du XXe siècle, à l’aube de la société de l’information

Catherine Muller est conservatrice des bibliothèques à l’Enssib depuis 2010. Elle est responsable depuis 2017 des publications de la recherche et participe à ce titre à un certain nombre de projets de recherche qui articulent les sciences de l’information et des bibliothèques aux approches techniques et philosophiques des humanités numériques. Ses domaines de recherche portent sur le renouvellement de l’édition Web, l’architecture de l’information et les apports de l’UX, le rôle des bibliothèques dans les humanités numériques et la classification des connaissances à l’aube de la société de l’information (Paul Otlet).

Télécharger le PDF

Cet article est issu d’une intervention donnée avec Henri Sergent aux Lundis numériques de l’INHA, le 8 avril 2019.

Durée de l’intervention : 56 mn

Frise chrono-bibliographique sommaire

Mon objectif est de replacer le projet de recherche HyperOtlet [Project ID: ANR-17-CE38-0011] dans une approche historique des Sciences de I’Information pour mettre en perspective l’émergence d’un nouveau concept de document dans le contexte culturel qui l’a vu naître. Autrement dit de situer le changement de paradigme de la documentation dans son contexte historique. Ce qui m’intéresse dans cette approche, c’est de montrer en réponse à quel contexte épistémologique, culturel, social et économique va se construire un nouveau système d’organisation de la documentation à la fin du XIXe siècle, un système dont l’objectif est d’abord à cette époque, de rattraper un retard – comparé à l’entreprise d’organisation des connaissances engagée au siècle des Lumières pour les sciences et techniques –  pour fonder une nouvelle science :  la documentation. Ce qui nous intéresse, c’est de voir que si cette nouvelle approche de Paul Otlet rompt avec la tradition, la manière dont le document était envisagé jusque-là, il n’en demeure pas moins que ce courant de pensée n’est pas isolé à l’époque, loin de là, puisqu’il s’inscrit dans un mouvement culturel et politique organisé en réseau qui se constitue à ce moment-là.

Continuer la lecture de « Lundis numériques de l’INHA – Paul Otlet, un héritier des Lumières au tournant du XXe siècle, à l’aube de la société de l’information »

HyperOtlet

 

Ce carnet vise à informer le public sur la progression et les résultats du projet de recherche HyperOtlet (financé par l’ANR). HyperOtlet est un projet pluridisciplinaire sur l’organisation d’une tradition documentaire francophone et européenne au XXe siècle. Le point de départ est le Traité de documentation, publié par l’avocat belge Paul Otlet en 1934. Le traité propose une théorie et une pratique de la documentation, une architecture et des dispositifs de la connaissance, une forme éditoriale ouverte (livre, encyclopédie, fichier). HyperOtlet a une quadruple dimension : théorique, historique, documentaire et technique.