Documenter la documentation : une tradition européenne et francophone – Journée de recherche virtuelle sur le projet de recherche ANR HyperOtlet (2017-2021)

Journée de recherche virtuelle du 29 octobre 2021 organisée par l’Enssib dans le cadre du projet de recherche ANR HyperOtlet (2017-2021).

Inscrit dans les sciences de l’information et le développement des Humanités numériques, le projet de recherche ANR HyperOtlet articule des recherches historiques et documentaires pour questionner la portée du paradigme documentaire au début du XXsiècle à partir d’une oeuvre fondatrice, le Traité de documentation de Paul Otlet, à travers laquelle toute une époque peut être interrogée dans son rapport à la documentation. L’objectif est de mesurer ses résurgences dans la période contemporaine en proposant une lecture « rétro-prospective » de la documentation centrée sur les notions d’espace de savoirs, de matérialisation et de visualisation des connaissances dans la première partie du XXe siècle jusqu’à nos jours.

Cette approche permet ainsi d’embrasser différentes manières d’étudier l’oeuvre de Paul Otlet et son contexte en articulant différentes méthodes de recherches, issues notamment des humanités digitales, pour ouvrir de nouvelles potentialités d’études sur des objets et concepts très contemporains : les interfaces, les dispositifs informationnels et communicationnels, les réseaux, les documents, les archives, les encyclopédies, les systèmes d’indexation, les milieux de savoirs.

L’ambition du projet porte sur la conception d’un dispositif d’édition numérique collaboratif sur la base de nouveaux instruments de lecture, de consultation et de circulation dans les oeuvres pour construire un corpus augmenté à même de rendre compte du concept d’hyperdocument, de l’histoire des régimes documentaires, et des enjeux actuels de la documentation numérique.

Programme

 

Lundis numériques de l’INHA – Paul Otlet, un héritier des Lumières au tournant du XXe siècle, à l’aube de la société de l’information

Catherine Muller est conservatrice des bibliothèques à l’Enssib depuis 2010. Elle est responsable depuis 2017 des publications de la recherche et participe à ce titre à un certain nombre de projets de recherche qui articulent les sciences de l’information et des bibliothèques aux approches techniques et philosophiques des humanités numériques. Ses domaines de recherche portent sur le renouvellement de l’édition Web, l’architecture de l’information et les apports de l’UX, le rôle des bibliothèques dans les humanités numériques et la classification des connaissances à l’aube de la société de l’information (Paul Otlet).

Télécharger le PDF

Cet article est issu d’une intervention donnée avec Henri Sergent aux Lundis numériques de l’INHA, le 8 avril 2019.

Durée de l’intervention : 56 mn

Frise chrono-bibliographique sommaire

Mon objectif est de replacer le projet de recherche HyperOtlet [Project ID: ANR-17-CE38-0011] dans une approche historique des Sciences de I’Information pour mettre en perspective l’émergence d’un nouveau concept de document dans le contexte culturel qui l’a vu naître. Autrement dit de situer le changement de paradigme de la documentation dans son contexte historique. Ce qui m’intéresse dans cette approche, c’est de montrer en réponse à quel contexte épistémologique, culturel, social et économique va se construire un nouveau système d’organisation de la documentation à la fin du XIXe siècle, un système dont l’objectif est d’abord à cette époque, de rattraper un retard – comparé à l’entreprise d’organisation des connaissances engagée au siècle des Lumières pour les sciences et techniques –  pour fonder une nouvelle science :  la documentation. Ce qui nous intéresse, c’est de voir que si cette nouvelle approche de Paul Otlet rompt avec la tradition, la manière dont le document était envisagé jusque-là, il n’en demeure pas moins que ce courant de pensée n’est pas isolé à l’époque, loin de là, puisqu’il s’inscrit dans un mouvement culturel et politique organisé en réseau qui se constitue à ce moment-là.

Continuer la lecture de « Lundis numériques de l’INHA – Paul Otlet, un héritier des Lumières au tournant du XXe siècle, à l’aube de la société de l’information »